Italie resto
Olivier Duroy

Olivier Duroy

Direction l’Italie pour savourer un bon resto

Covid-19 : l'Italie rouvre ses bars, ses restaurants et ses musées

Avec 11.252 nouveaux cas dimanche, l’Italie constatait un chiffre en baisse par rapport aux 12.715 cas de la veille. La grande majorité des régions italiennes sont désormais classées au niveau “jaune” (risque modéré), à l’exception du Haut-Adige (nord), de l’Ombrie (centre), des Pouilles, de la Sardaigne et de la Sicile (sud), classées en “orange” (risque moyen). Plus aucune région n’est classée rouge en Italie!

Après un confinement drastique pendant les fêtes de fin d’année, les italiens sont à nouveau autorisés à fréquenter les bars et restaurants depuis lundi dans plusieurs régions avec quelques restrictions malgré tout. Les établissements ont le droit d’accueillir des clients jusqu’à 18 heures, en nombre limité et en respectant les règles de distanciation. Les musées peuvent aussi rouvrir, mais seulement en semaine, pas le week-end, pour éviter les concentrations de personnes. Depuis ce lundi, quelques musées célèbres  ont rouvert au public, comme le Colisée ou les musées du Vatican: la Chapelle Sixtine et ses célèbres fresques de Michel-Ange.  

Une décision critiquée par l'OMS

Ce week-end, alors que cet assouplissement avait été annoncé, mais n’était pas encore entré en vigueur, des milliers de personnes se sont amassées dans les rues et les parcs des grandes villes, conduisant le ministre de la Santé, Roberto Speranza, à lancer une mise en garde : “Le classement en zone jaune ne signifie pas que nous avons échappé au danger, il faut encore faire preuve de la plus grande prudence si nous ne voulons pas annuler les progrès accomplis ces dernières semaines.”  

L’Italie ne s’est-elle pas un peu précipitée en ouvrant son espace public? Une décision critiquée par l’OMS qui estime qu’il est “trop tôt pour assouplir”

L’Italie, premier pays européen durement touché par la première vague de coronavirus, a enregistré plus de 88 000 morts depuis le début de la pandémie.

Avec tous les variants, les vaccins inaccessibles.. .le gouvernement a t-il eu raison de lâcher un peu de lest? à suivre….

En attendant que cela arrive chez nous, sortez couvert! 😷

Crédits: Franco Origlia/ AFP

Partagez cet article:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

ArticleS RéCéNTS:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright  – olivierduroy.be & domedia.be (toute reproduction même partielle est strictement interdite)

Italie resto

Olivier Duroy

Olivier Duroy


Direction l’Italie pour savourer un bon resto



Covid-19 : l’Italie rouvre ses bars, ses restaurants et ses musées

Avec 11.252 nouveaux cas dimanche, l’Italie constatait un chiffre en baisse par rapport aux 12.715 cas de la veille. La grande majorité des régions italiennes sont désormais classées au niveau “jaune” (risque modéré), à l’exception du Haut-Adige (nord), de l’Ombrie (centre), des Pouilles, de la Sardaigne et de la Sicile (sud), classées en “orange” (risque moyen). Plus aucune région n’est classée rouge en Italie!

Après un confinement drastique pendant les fêtes de fin d’année, les italiens sont à nouveau autorisés à fréquenter les bars et restaurants depuis lundi dans plusieurs régions avec quelques restrictions malgré tout. Les établissements ont le droit d’accueillir des clients jusqu’à 18 heures, en nombre limité et en respectant les règles de distanciation. Les musées peuvent aussi rouvrir, mais seulement en semaine, pas le week-end, pour éviter les concentrations de personnes. Depuis ce lundi, quelques musées célèbres  ont rouvert au public, comme le Colisée ou les musées du Vatican: la Chapelle Sixtine et ses célèbres fresques de Michel-Ange.  

Une décision critiquée par l’OMS

Ce week-end, alors que cet assouplissement avait été annoncé, mais n’était pas encore entré en vigueur, des milliers de personnes se sont amassées dans les rues et les parcs des grandes villes, conduisant le ministre de la Santé, Roberto Speranza, à lancer une mise en garde : “Le classement en zone jaune ne signifie pas que nous avons échappé au danger, il faut encore faire preuve de la plus grande prudence si nous ne voulons pas annuler les progrès accomplis ces dernières semaines.”  

L’Italie ne s’est-elle pas un peu précipitée en ouvrant son espace public? Une décision critiquée par l’OMS qui estime qu’il est “trop tôt pour assouplir”

L’Italie, premier pays européen durement touché par la première vague de coronavirus, a enregistré plus de 88 000 morts depuis le début de la pandémie.

Avec tous les variants, les vaccins inaccessibles.. .le gouvernement a t-il eu raison de lâcher un peu de lest? à suivre….

En attendant que cela arrive chez nous, sortez couvert! 😷

Crédits: Franco Origlia/ AFP

Partagez cet article:



Partager sur facebook


Facebook



Partager sur whatsapp


WhatsApp



Partager sur twitter


Twitter



Partager sur linkedin


LinkedIn



Partager sur google


Google+



Partager sur print


Print



Partager sur email


Email


ArticleS RéCéNTS:


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


© Copyright  – olivierduroy.be & domedia.be (toute reproduction même partielle est strictement interdite)