sable

Un espagnol réalise des sculptures de sables hyper réalistes!

Un papa se découvre un merveilleux talent

Andoni Bastarrika est un artiste autodidacte espagnol passé maître dans l’art de sculpter le sable et reconnu dans le monde entier: « le sable me fascine car peu importe l’angle avec lequel tu le regardes, il a toujours quelque chose à t’apprendre. Au moment de créer une sculpture, un nombre incalculable de particules entre en action, se collant les unes aux autres grâce à l’humidité. Une fois l’œuvre terminé, elle retourne à la nature en se consumant plus ou moins lentement selon le vent et les marées.»

Avant de découvrir l’étendue de son talent, il travail comme thérapeute shiatsu “C’est peut-être ce qui m’a appris à voir le monde à travers mes mains” confie-t-il. En 2010, il passe la journée à la plage avec ses filles et découvre son talent en s’amusant avec elles à construire des châteaux de sable.

Un travail de titan

Pour réaliser une sculpture, Andoni utilise entre 500 et 1500 kilos de sable. Il n’utilise pratiquement pas d’outils et travaille essentiellement de ses mains, car il aime sentir et toucher le sable. Mais, parfois, il lui arrive d’y insérer des éléments extérieurs comme par exemple, dans sa célèbre sculpture du “Taureau” où il a utilisé des objets afin de reproduire les cornes et les sabots de l’animal. Pour réaliser une oeuvre, il utilise une image de ce qu’il sculpte comme point de départ et l’imagination fait le reste. Il lui faut généralement entre 6 et 12 heures pour terminer une sculpture qui sera ensuite balayée par le vent ou la pluie.

Des oeuvres éphémères

La destruction de ces magnifiques œuvres d’art reflète notre bref passage sur Terre. “Mon but est de représenter la liberté et de montrer aux gens une beauté universelle en rassemblant les gens grâce au pouvoir de l’art et de l’imagination” explique Andoni.

On essaie cet été?  😅

Source: Ipnoze / Crédits: Andoni Bastarrika Facebook 

Partagez cet article:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

ArticleS RéCéNTS:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright  – olivierduroy.be & domedia.be (toute reproduction même partielle est strictement interdite)